ENTRETENIR LES COURS D’EAU

By Guylaine FROMENT
Nov 2nd, 2020
0 Comments
74 Views

Etat de santé de la rivière et de sa ripisylve : diagnostic

Des élèves mobilisés auprès des techniciens de rivière

pour préserver la qualité de l’eau.

Les élèves de 1ère et terminale Bac général, sollicités par le SMBV2A, sont intervenus le 13 octobre dans la rivière Assou qui coule au pied du village de Monteils. Cette intervention se déroule dans le cadre de leur option «Agronomie, Économie, Territoire»
Le SMBV2A, c’est le syndicat mixte du bassin versant Aveyron Amont, représenté par Chloé FOURNEL et Vincent MIQUEL, tous deux techniciens de rivière. Ces deux techniciens ont présentés aux élèves les différentes missions assurées par le syndicat mixte et leur rôle.

Ils sont chargés :

  • de définir et d’assurer la mise en œuvre du programme d’entretien des cours d’eau,
  • d’encadrer et de suivre les entreprises, les élus locaux dans la réalisation des travaux d’aménagement et de restauration des milieux aquatiques,
  • de monter et réaliser des projets et études techniques liées au bassin versant (rédaction des cahiers des charges, analyse des offres, etc.),
  • et d’animer des réunions d’information et de concertation avec les différents acteurs du territoire concernés par la gestion des cours d’eau.

Ils ont sollicités les élèves dans le cadre de la première mission : entretenir les cours d’eau. L’objectif des interventions réalisées sur l’Assou est de redonner de la dynamique au cours d’eau en diversifiant l’écoulement de la rivière afin de favoriser la diversité de l’écosystème. Pour cela, des enrochements formant des épis et perturbant l’écoulement de l’eau ont été mis en place en 2018 dans la rivière, accompagnés d’une revégétalisation des berges.

Les élèves déplacent les rochers

L’intervention de ce mardi 13 octobre proposée aux consiste à réaliser un diagnostic de l’état de santé de la rivière et de sa ripisylve, et de recharger les épis dispersés par les crues ou les activités récréatives de certains usagers de la rivière (construction de barrage par exemple).

Puis ils reforment les épis

 

Chloé FOURNEL et Vincent MIQUEL ont su capter l’attention des élèves et susciter curiosité et intérêt. La motivation et l’implication des élèves ont permis de mener à bien la mission !

Comments are closed.